small logoLes lignes directrices pour tous projets IPP

Les projets IPP doivent:

avoir le potentiel de répondre à des questions fondamentales de la physique des particules et de pouvoir créer un intérêt marqué dans la communauté scientifique internationale;

avoir un groupe de chercheurs canadiens actifs et venant de divers horizons (i.e. nous ne voulons pas avoir des chercheurs provenant d'une seule et unique institution, et nous ne voulons pas non plus avoir seulement qu'un chercheur travaillant dans une expérience donnée);

avoir le soutient financier du CRSNG (ou autres fonds de recherche canadiens). Ce soutient doit être pour le développement, la construction, le fonctionnement ou l'exploitation d'une expérience (i.e pas uniquement pour la R&D d'un détecteur);

faire officiellement parti du programme expérimental dans le pays hôte de l'expérience, et/ou faire parti intégrante du laboratoire où l'expérience a ou aura lieu;

être le complément l'un de l'autre, et pouvoir faire des liens avec d'autres expériences qui pourront éventuellement eux aussi devenir des projets IPP à part entière. La communauté des physiciens et physiciennes des particules est suffisamment petite pour justifier notre point de vue qu'il est mieux de mettre l'accent sur un seul projet par champs de recherche à la fois.